NOUVEL IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE - Ce qu'il faut savoir – CENTURY 21 Premier Cygne – Agence immobiliùre à ENGHIEN LES BAINS
Bienvenue chez CENTURY 21 Premier Cygne, Agence immobiliĂšre ENGHIEN LES BAINS 95880

NOUVEL IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE - Ce qu'il faut savoir

Publiée le 05/10/2018

 

 

CENTURY 21 PREMIER CYGNE

Le nouvel impÎt sur la fortune ImmobiliÚre - ce qu'il faut savoir. 

 

Le nouvel impÎt sur la fortune immobiliÚre est en vigueur depuis le 1er janvier 2018, ne concerne pas que les biens fonciers détenus directement par le contribuable.

 

Une taxation qui pénalise les propriétaires immobiliers.

La transformation de l’impĂŽt de solidaritĂ© sur la fortune (ISF) en impĂŽt sur la fortune immobiliĂšre (IFI) avait soulevĂ© la polĂ©mique et ce, Ă  double titre. D’abord parce qu’elle dĂ©gageait les biens mobiliers de l’évaluation de la richesse des mĂ©nages, Ă©tant donnĂ© que ceux-ci devront s’acquitter de cette imposition sur la fortune en fonction de la valeur de leur patrimoine foncier s’il dĂ©passe les montants dĂ©finis par l’administration fiscale.

 

5 tranches de taxation, de 0,5 % Ă  1,5 %.

l''Assujettissement s'effectuera Ă  partir d’un patrimoine évaluĂ© Ă  plus de 1,3 millions d’euros (ce montant est  dĂ©terminĂ© au 1er janvier de chaque annĂ©e), avec des tranches qui s’étagent de 0,5 % Ă  1,5 %, en sachant qu’un abattement de 30 % est prĂ©vu pour la rĂ©sidence principale.

 

Pour les biens dĂ©tenus Ă  l’étranger aussi.

En effet, On  aura compris que l’évaluation se rapporte au patrimoine immobilier dĂ©tenu en direct par chacun. Auxquels il ne faut pas oublier d’ajouter les droits tels que l’usufruit ou la nue-propriĂ©tĂ© pour ne prendre que ces exemples, ni les terrains Ă  bĂątir, dĂ©pendances et autres bĂątiments en cours d’édification. De plus, cette fiscalitĂ© inclut les immeubles situĂ©s Ă  l’étranger
 Cependant, les forĂȘts et les bois ainsi que certains bien ruraux sont partiellement exonĂ©rĂ©s.

 

Les parts de sociĂ©tĂ©s peuvent ĂȘtre Ă©galement incluses.

Si vous dĂ©tenez des parts de sociĂ©tĂ©s elles-mĂȘmes propriĂ©taires de biens immobiliers, vous devrez tenir compte de votre quote-part de ces biens lors de votre dĂ©claration (seulement si vous possĂ©dez au moins 10 % du capital de ces entreprises). Vos parts Ă©ventuelles de SCI ou de SCPI sont imposables de la mĂȘme maniĂšre. La loi de finance se montre trĂšs prĂ©cise Ă  cet Ă©gard car elle indique qu’il s’agit de la valeur reprĂ©sentative de biens immobiliers dĂ©tenus directement ou indirectement.

Autant dire que les contribuables ont tout intĂ©rĂȘt Ă  s’entourer de conseillers experts au moment d’établir leur dĂ©claration au risque de se voir redressĂ©s un jour ou l’autre par Bercy !

 

 

 

Notre actualité